Coeur d’Alene

Toutes les populations autochtones nord-amérindiennes ont subi le choc violent de la colonisation et son cortège de massacres, d’épidémies et de spoliations en tous genres. En cela, l’histoire des Coeur d’Alene, un groupe de langue salish du nord-ouest des États-Unis (Idaho), n’est guère différente. Ce qui la rend originale concerne les stratégies, en apparence radicales, déployées par ses membres pour faire face à ces bouleversements : sédentarisation, pratique de l’agriculture et conversion au christianisme. Tout ce qu’il faut pour devenir, aux yeux des Blancs, de « parfaits sauvages »…

Malgré leurs efforts, les Coeur d’Alene voient leur territoire éclater au xxe siècle sous la pression du gouvernement et ils doivent à nouveau transiger avec des éléments qui mettent en danger l’intégrité des systèmes traditionnels. En examinant l’ethnographie classique et contemporaine, l’auteur propose, dans une langue toujours accessible, une analyse fine des phénomènes qui sont directement liés à ces processus de négociation culturelle, depuis le milieu du xixsiècle jusqu’à nos jours, tel le complexe rituel du pow-wow.

L’ouvrage est préfacé par Emmanuel Désveaux, directeur d’études à l’EHESS et titulaire de la chaire d’anthropologie néostructurale, ex-directeur scientifique du musée du Quai Branly.

L’illustration de la quatrième de couverture est l’œuvre de l’artiste Olivier Mazoué.


Mise en vente le 14 juin 2019
ISBN : 978-2-902039-00-5
Format : 17 cm x 21 cm, broché, 313 pages
24 €

© Olivier Mazoué, Sans titre, 2015.